Il ne veut pas passer pour « un gros fragile » : comment l’ancien frontiste Julien Rochedy mise sur le masculinisme

« Marre de la société d’eunuques dans laquelle on vit ? Marre de toutes les tentatives pour faire de vous un individu fade, plat, petit, esclave, sensible et dominé ? » Avec ses articles en accès libre et les quatres heures de cours de sa session « alpha », l’Ecole Major promet à la gent masculine de l’aider à « être et rester des hommes ». Objectif : ne pas devenir « une femme comme les autres » sous le poids du « politiquement correct », assure le site internet, lancé le 1er juin.

On peut lire la suite en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre commentaire ne sera pas publié, il n'apparaîtra que sur votre écran, puis seul l'individu n°1671137 pourra le lire. Éventuellement, celui-ci vous répondra, en privé à l'adresse de messagerie que vous aurez inscrite. Votre adresse ne sera ni dévoilée ni vendue. Tout ce que vous laisserez ici pourra être supprimé si vous en faites la demande.

Attention à bien tout remplir *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.