Couperin : Deux Apothéoses de Corelli

Après Matteis, continuons avec Amandine Beyer et son ensemble Gli Incogniti dans le début d’une œuvre de 1724 de François Couperin :

Le Parnasse, ou l’Apothéose de Corelli
Grande Sonade en trio

et une interprétation des mêmes morceaux par Les Talens Lyriques dirigés par le claveciniste Christophe Rousset.

Le deuxième disque est au catalogue de la médiathèque de Tulle.

Laisser un commentaire

Votre commentaire ne sera pas publié, il n'apparaîtra que sur votre écran, puis seul l'individu n°1671137 pourra le lire. Éventuellement, celui-ci vous répondra, en privé à l'adresse de messagerie que vous aurez inscrite. Votre adresse ne sera ni dévoilée ni vendue. Tout ce que vous laisserez ici pourra être supprimé si vous en faites la demande.

Attention à bien tout remplir *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.