1671137 présente :

Japonais improvisé

J’avais maintes fois entendu parler des cabinets de toilette japonais…

Mais je n’avais jamais eu l’occasion d’essayer…

Un besoin excrémentiel m’a poussé à venir en ce lieu dit d’aisance :

presque_japonais

Vue l’exiguïté du lieu, j’ai pensé que je pourrais peut-être glisser le pommeau de la douche sous la partie de mon corps venant de s’exprimer afin de la nettoyer à la Japonaise… Ça n’a pas été pratique mais j’ai pu ! Et j’ai trouvé cela bien agréable ! Je recommencerais si je revenais ici pour le même besoin.

~~~~~~~

Un peu plus tard, j’ai lu cette distribution d’un spectacle…

distribution

pas japonais !

1671137 présente :

Pas d’avenue du général de gaulle, pas de rue Victor Hugo

Horts = jardins. Il y a d’autres courrijous mais voici d’autres vues de ce courrijou des horts :

J’aime passer par le courrijou des horts car peu après le virage ci-dessus on a cette vue sur la partie basse du village :

20160528_131144

 

En janvier 2014, je montrais le village un peu plus haut.

1671137 présente :

Hommage à Guillaume Apollinaire

Hier jeudi après Le ciel se couvre un matin de mai, alors que je ouèb-cherchais je ne sais plus quoi à propos de Guillaume Apollinaire, je découvris la revue SIC (Sons Idées Couleurs)…

revue-SIC

Dans SIC on pouvait lire entre autres, de Blaise Cendrars :

HOMMAGE À GUILLAUME APOLLINAIRE

Le pain lève
La France
Paris
Toute une génération
Je m’adresse aux poètes qui étaient présents
Amis
Apollinaire n’est pas mort
Vous avez suivi un corbillard vide
Apollinaire est un mage
C’est lui qui souriait dans la soie des drapeaux aux fenêtres
Il s’amusait à vous jeter des fleurs et des couronnes
Tandis que vous passiez derrière son corbillard
Puis il a acheté une petite cocarde tricolore
Je l’ai vu le soir même manifester sur les boulevards
Il était à cheval sur le moteur d’un camion américain et
brandissait un énorme drapeau international déployé
comme un avion
VIVE LA FRANCE

Les temps passent
Les années s’écoulent comme des nuages
Les soldats sont rentrés chez eux
A la maison
Dans leur pays
Et voilà que se lève une nouvelle génération
Le rêve des MAMELLES se réalise !
Des petits Français, moitié anglais, moitié nègre, moitié
russe, un peu belge, italien, annamite, tchèque
L’un à l’accent canadien, l’autre les yeux hindous
Dents face os jointures galbe démarche sourire
Ils ont tous quelque chose d’étranger et sont pourtant bien
de chez nous
Au milieu d’eux, Apollinaire, comme cette statue du Nil,
le père des eaux, étendu avec des gosses qui lui coulent de
partout
Entre les pieds, sous les aisselles, dans la barbe
Ils ressemblent à leur père et se départent de lui
Et ils parlent tous la langue d’Apollinaire

1671137 présente :

Le village des Schtroumpfs ?

20160521_101756

Après avoir passé ce pont datant de l’époque carolingienne,
sur une ancienne voie gallo-romaine…

20160521_102204

Nous avons découvert et traversé ce village…

L’une de nous a pensé au village des Schtroumpfs,
plus terre à terre j’ai cru à un village de vacances,
mais de vraies gens habitent ici…
En résidence principale ou secondaire ?

Un peu plus de deux heures après 
pendant lesquelles nous avons marché
et piqueniqué sans nous attarder,
nous avons revu des toits de chaume…

20160521_124718

 20160521_124828

 20160521_124911

Les Schtroumpfs n’habitent pas sur le plateau de Millevaches.

~~~~~~~~

Il y a presque un an à une vingtaine de kilomètres,
je m’étais arrêté à l’église de Lestards.