Je suis

Publié dans blabla, Culture, Histoire et politique
Je suis © Smimov

Photo du spectacle « Je suis » © Smimov

Après National Gallery et Le moment et la manière, films peu diffusés en salles, voici Je suis, spectacle du Teatr KnAM (Russie) qui peut encore moins passer par chez vous, mais sait-on jamais…

Fait qui a son importance : le Teatr KnAM vient de Komsomolsk-sur-Amour, ville qui a été construite par la vaillante jeunesse communiste, officiellement. En réalité elle a été construite par des déportés au goulag puis par des prisonniers de guerre, mais le mythe perdure…

Présentation de Je suis

Je suis

Photo ci-dessous, le personnage vient de conter l’histoire de sa famille.

Je suis

 

À part ça, on peut aller dans plein de cinémas voir Une nouvelle amie, c’est bien aussi.

Laisser un commentaire

Il n’y a que les imbéciles qui

Publié dans Autres morceaux, Jeux

Elle n’est pas du genre à changer d’avis comme de chemise ou d’autre chose mais elle a toujours entendu dire « Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis » ; alors qu’aujourd’hui exceptionnellement elle a changé d’avis, elle croit qu’elle fait preuve d’intelligence et elle se justifie en répétant : « Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ».

4 commentaires

Le moment et la manière

Publié dans blabla, Histoire et politique

Comme National Gallery, un film trop peu présent dans les salles de cinéma.

Synopsis :

Anne luttait contre un cancer depuis 14 ans dont elle savait qu’elle ne guérirait plus. Avec la réalisatrice, une amie de longue date, elles décident de filmer ce que signifie la vie avec un cancer chronique, comment on apprivoise la maladie et comment on garde, malgré tout, le goût de vivre. Mais très vite, le cancer la rattrape. Elle avait préparé ce moment, elle qui voulait choisir « le moment et la manière ». Mais quand ce temps est venu, elle se heurte à des impossibilités, grandes et petites et la réalisatrice filme une dépossession. En s’ancrant dans cette histoire tragiquement banale, avec un grand amour de la vie, le film questionne comment on meurt « mal » aujourd’hui.

 

~~~~~~~~~~~~~~

Engagement 21 du candidat à la présidence François Hollande

« Je proposerai que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité. »

On attend…

Un commentaire

23 23 23

Publié dans blabla, Ma vraie vie, Photo

Avant la nouvelle, la journée de dimanche fut heureuse. Une journée consacrée à la marche (environ 13km le matin, environ 10km l’après-midi) à partir d’un village qui sur la carte est un point collé à Brive-la-Gaillarde, qui pourrait ainsi faire croire à une banlieue sans âme mais qui ne l’est pas, et malgré la proximité de la plus grande ville du département on s’y sent vraiment à la campagne. On y voit un clocher-mur :

20141123_123636

On trouve d’autres clocher-murs dans la région, ci-dessous l’un que j’ai photographié fin octobre à une cinquantaine de kilomètres du précédent :

20141029_152357

 

Vues aussi ce dimanche, des habitations troglodytiques. L’une rudimentaire et abandonnée…

20141123_104402

… L’autre apparemment moins rudimentaire et habitée…

20141123_104835

 

Ma petite participation au marronnier des photos d’automne, un marronnier :

20141123_152023

Le  presqu’esseulement de ce marronnier m’a fait penser aux photographies de Abbas Kiarostami.

 

Paysage aux pattes d’âne :

20141123_113840

 

Il faisait extraordinairement chaud pour un 23 novembre, nous avons marché en manches courtes, nous n’avons pas utilisé la salle prévue pour déjeuner, nous avons mangé dehors, il paraît qu’il a fait jusqu’à 23° dans l’après-midi. À un moment, un fort vent chaud dans les pins a transporté quelques uns de nos esprits dans une autre région.

 

Bourgeon d’oreilles d’âne :

20141123_160728

 

On peut cliquer sur les photos pour les agrandir.

8 commentaires

Le spectacle doit continuer ?

Publié dans blabla, Ma vraie vie

Elle a envoyé un courriel dans lequel elle commence par expliquer qu’il lui est plus facile d’écrire que de parler au téléphone. Elle y explique son drame… qui l’empêchera d’être sur scène avec nous dimanche prochain pour la dernière représentation du spectacle (qui devait être l’avant-dernière mais il y a eu une annulation). Elle écrit qu’elle téléphonera dans la semaine afin que nous puissions récupérer chez elle le matériel que nous utilisons pour le spectacle.

Ma seule envie maintenant de donner ce spectacle vient du fait qu’elle n’aimerait pas que nous ne le donnions pas. Puis c’est horrible mais je crois que même si je ne suis qu’un apprenti-comédien pendant une partie de mes loisirs, je dois faire comme si j’étais un comédien de métier qui respecte coûte que coûte ses engagements. Et sur scène évidemment que l’absence de ma partenaire se fera sentir, mais il faudra faire le maximum pour que le public l’oublie.

 

Il est tard, trop tard pour en discuter avec mes autres partenaires et notre meneuse-metteuse-en-scène. Et je ne sais pas si toutes et tous ont lu le courriel… Et après la nuit peut-être penserais-je autrement…

Laisser un commentaire