Le chemin de monsieur Soleilhavoup

Publié dans blabla, Ma vraie vie

On parlait de monsieur Soleilhavoup, l’ancien maire du village.

(Soleilhavoup n’est pas son vrai nom, j’utilise le temps de ce billet ce nom qui est répandu en Corrèze (nom inconnu, par exemple, en Picardie), j’aime ce nom qui se prononce (précision pour les Picards et autres non-Corréziens…) : « Soleil à vous »)

Monsieur Soleilhavoup a sur sa propriété un chemin, un chemin privé qu’il laissait ouvert à tous ; y passaient des gens pour aller pluss rapidement d’un point à un autre. Puis Monsieur Soleilhavoup s’est présenté pour être réélu à la mairie, il a été battu à l’élection alors il a fermé son chemin. Voilà ce qu’on racontait, et ce n’était pas la première fois qu’on racontait cela. Alors, l’actuel maire du village, celui qui a succédé à monsieur Soleilhavoup, a eu un petit sourire et a pris la parole : « Monsieur Soleilhavoup m’avait dit avant les élections qu’il allait fermer son chemin, et qu’il l’ouvrirait seulement le jour de la fête du village. Il ne l’a pas fermé parce qu’il a été battu. Il ne faut pas croire tout ce qu’on raconte »

Cristophe de la Fontaine, fable XLIV

Un commentaire

« Afin de ne pas égarer le visiteur, le blogueur doit se limiter à un sujet par article. »

Publié dans Autres morceaux, Jeux

Photographié le 10 septembre 2014 dans un village de Corrèze :

20140910_090419

Être romantique ne signifie rien d’autre, peut-être, que d’avoir le don de se laisser charmer par les beautés de la vie et par l’immensité du monde, de ressentir l’amour du visible, et de voir, à côté du visible, également l’invisible.

Robert Walser

7 commentaires

Antoinette et René

Publié dans blabla, Ma vraie vie

Je suis à la caisse d’un supermarché, la musique diffusée est interrompue par une annonce :

« Votre attention s’il vous plaît. René attend Antoinette à la caisse centrale. René attend Antoinette à la caisse centrale. »

La caissière en face de moi réprime un rire puis ne peut plus le réprimer. Je suis amusé par l’annonce, par le rire de la caissière, et je me souviens que quand j’ai commencé à faire la queue à la caisse, gênant le passage dans l’allée du magasin, je me suis poussé pour laisser passer un vieil homme, seul sans chariot sans cabas, les mains vides mais l’air embarrassé, qui m’a dit : « Je cherche ma femme ». René cherchant Antoinette ?

L’annonce n’ayant pas été répétée, je suppose que René a retrouvé Antoinette, vivante en bonne santé car je n’ai vu ni le SAMU ni les pompiers…

kangou

Sur le parking du supermarché, l’arrière d’un véhicule dit utilitaire s’est mis à tanguer. Antoinette et René exprimant avec fortes effusions leur bonheur d’être ensemble ?

7 commentaires

Télescopage

Publié dans blabla, Histoire et politique

Télescopage sur mon scoop.it, je jure que je ne l’ai pas fait exprès :

scoopit20140905

Je m’en suis aperçu quand j’ai voulu voir la tronche de mon scoop.it, ce que je ne fais pas toujours… Outre l’humour noir, il se trouve que l’information de gauche sur l’épuisement des ressources naturelles suivi à droite par Vivement qu’on soit morts est un raccourci de ma pensée, que la planète Terre se portera beaucoup mieux sans nous les humains, ce qui a toujours beaucoup contribué à ma non-envie de me reproduire, un nuisible de moins sur terre c’est toujours ça de gagné. (Parents ou futurs parents, ne faites pas attention à ce que je pense.)  Cependant, je n’irai pas jusqu’à me suicider, « Vivons heureux en attendant la mort » comme disait Pierre Desproges…

Le télescopage ci-dessus m’ayant plu, j’ai remis à pluss tard le scoopitage de ce billet musical de Passée des arts qui pourtant contient de belles choses qui réconcilient avec l’humain.

~~~~~~~~~~~~~~

Quant au scoop.it, ça fait des mois (pluss d’un an peut-être) que je traîne l’idée de le remplacer par un logiciel libre que j’installerai à côté de ce blog : Shaarli

5 commentaires

Connaissez-vous Fabienne Pralon ?

Publié dans Audrey en liberté

Moi je connaissais pas hier… J’aime bien sa compil en général. Je ne vais pas raconter ma vie… Désolée, je balance Fabienne Pralon et je me casse ! :mrgreen:

PS : il faut quand même dire que c’est génial sur le blog maintenant parce qu’il m’a suffi de coller le lien du soundcloud de Fabienne Pralon, et ça aurait été pareil pour une vidéo youtube… Y a plus tout un code de geek à copier en mode texte !

8 commentaires