Dodeliner

Publié dans 366 Alphabétiques, Jeux par 1671137

(Jeu des 366 Alphabétiques expliqué là-bas.)

La réputation de la beauté de son cul attirait des gens du monde entier. De face, Line n’avait rien d’extraordinaire, mais dès qu’elle se retournait…

Quand elle s’éloignait, on suivait des yeux, comme hypnotisé, ses déhanchements.

C’est à cette époque qu’a été formé le verbe dodeliner.

Le mot linéaire n’a aucun rapport avec la fameuse Line d’antan.


D’autres auteurs inspirés du mot DODELINER là-bas

2 commentaires

Clown (2/2)

Publié dans 366 Alphabétiques, blabla, Jeux, Ma vraie vie par 1671137

(Jeu des 366 Alphabétiques expliqué là-bas.)

Fin 2014 ou début 2015, un soir lors de l’atelier-théâtre, nous étions deux, une partenaire et moi, à travailler une scène. Malgré nos efforts, nous n’étions pas « dedans » et nous étions embarrassés, ne sachant comment tenter de faire mieux ; notre meneuse l’avait bien senti, peut-être mieux que nous-mêmes, et nous proposa alors de refaire la scène « comme deux clowns. Vous parlez comme des clowns et vous marchez comme si vous portiez d’énormes chaussures. »… Cela nous éloignait énormément de l’intention voulue et du sens du texte, mais nous étions prêts à essayer n’importe quoi, à fond. Nous avons rejoué la scène en nous faisant clowns, ou ce que nous imaginions des clowns… Et ça a fonctionné ! Nous nous sommes tellement amusés qu’ensuite, complètement détendus, nous avons repris avec pluss de réussite le travail initial.


D’autres auteurs inspirés du mot CLOWN là-bas

2 commentaires

Clown (1/2)

Publié dans 366 Alphabétiques, Jeux, Rock, pop, etc, ♫ Musique par 1671137

(Jeu des 366 Alphabétiques expliqué là-bas.)

Death of a clown, deuxième chanson de l’album
Something else by the Kinks, 1967

something_else_by_the_kinks

J’ai déjà parlé des Kinks de 1966, 1967, 1968, et proposé deux autres chansons à écouter, de 1967, dans un autre billet de la fin d’été ou début d’automne 2013 (→ indications pour des connaisseurs qui pourraient essayer de deviner les titres des deux chansons avant d’ouvrir le billet).


D’autres auteurs inspirés du mot CLOWN là-bas

Un commentaire

Bistrot

Publié dans 366 Alphabétiques, Jeux par 1671137

Bistrot (avec un t à la fin) car il est écrit ainsi dans le jeu des 366 Alphabétiques.

Sans compter ce billet, et sans compter mes réponses aux commentaires, j’ai écrit sur ce blog 66 fois le mot bistrot.

Pour dire toute la vérité, sur ces 66 fois, j’ai utilisé 28 fois l’orthographe bistrot (avec un t à la fin), et j’ai écrit 38 fois bistro. Je pensais avoir opté depuis longtemps et définitivement pour l’orthographe bistro mais les statistiques me disent que j’ai écrit  bistrot (avec un t à la fin) le 22 octobre 2014 (dans le billet Schultz et Parabellum), ce qui n’est pas très ancien.

Certes, j’ai écrit 66 fois bistro ou bistrot depuis la création de ce blog, cependant, j’ai beaucoup pluss utilisé le mot néanmoins (90 fois) ; je ne sais point ce que ça peut prouver, néanmoins, je pense que c’est positif.

Hormis celui-ci, dans 6 billets j’ai écrit néanmoins et bistro(t), comme quoi les deux mots ne sont pas incompatibles. Exemple :

« Je fréquente rarement ces bistros, néanmoins je serre la main des patrons… »

Extrait du billet En un lieu imaginaire, que je ne me rappelais pas avoir écrit, récit de rêves que j’ai oubliés.


D’autres auteurs inspirés du mot BISTROT là-bas

3 commentaires

Verre à moitié vide ou verre à moitié plein ?

Publié dans blabla, Ma vraie vie par 1671137

Soit je vois la moitié qu’il me reste à remplir plutôt que la moitié que j’ai déjà remplie, soit je vois la moitié qu’il me reste à boire plutôt que de penser à la moitié que j’ai déjà bue. Dans un cas comme dans l’autre, je me réjouis ou je regrette ou les deux à la fois.

7 commentaires

Le jeune roi assoiffé de connaissance (conte Tibétain)

Publié dans Le choix d'Audrey par Audrey

Un vieux roi vient de mourir. Son fils unique monte sur le trône pour lui succéder. Conscient de son ignorance, il convoque les hommes les plus savants du royaume. Il leur demande de voyager à travers le monde pour rapporter toute la science et toute la sagesse connue à cette époque.


Ils reviennent seize ans plus tard chargés de livres de toutes langues. Le roi réalise qu’une seule vie ne pourrait lui suffire pour tout lire, tout apprendre, tout comprendre. Il demande donc aux érudits de lire ces livres à sa place, puis d’en tirer l’essentiel et de rédiger pour chaque science un ouvrage accessible.


Seize années passent encore avant que les savants constituent pour le roi une bibliothèque faite des seuls résumés de toute la science et de toute la sagesse humaine.
Le roi devenu vieux comprend qu’il n’aura pas le temps de lire et d’intégrer tous ces ouvrages. Il prie donc les savants d’écrire un article par science, en allant à l’essentiel.


Huit années passent. Fatigué et malade, le roi demande à chacun de résumer rapidement son article en une seule phrase. Quatre années furent encore nécessaires pour cette tâche.
A la fin, un seul livre est écrit qui contient une seule phrase sur chacune des sciences et des sagesses du monde.


Au vieux conseiller qui lui apporte l’ouvrage, le roi mourant murmure : « Donne-moi une seule phrase qui résume tout ce savoir, toute cette sagesse. Juste une seule phrase avant que je ne meure ! »


Sire, dit le conseiller, toute la sagesse du monde tient en deux mots : « Vivre l’instant ».

12 commentaires

Yeux Zizi Amour

Publié dans 366 Alphabétiques, Jeux par 1671137

(Jeu des 366 Alphabétiques expliqué là-bas.)

Les yeux dans les yeux, le zizi dans la zézette, c’est ça l’Amour !


D’autres auteurs inspirés des mots YEUX ZIZI AMOUR là-bas

4 commentaires